Un des braqueurs de la bijouterie interpellé

L’information devrait susciter un certain soulagement auprès des commerçants et habitants de la Côte-Saint-André. Après l’arrestation et l’incarcération de l’incendiaire qui avait fait plus de 20 victimes dans la cité de Berlioz, l’un des braqueurs des bijouteries a été interpellé à son tour. Et ce moins de 15 jours après son forfait qui avait été le prélude d’une semaine de peur et de colère à La Côte-Saint-André.

Ce mercredi 9 mai, aux alentours de 11 heures, deux individus avaient fait irruption dans la bijouterie Monnin, rue de la République. L’un tenait une arme de poing, l’autre une bombe lacrymogène. Le duo avait raflé des bijoux et couvert sa fuite en gazant deux clientes et une employée.

Très rapidement sur place, les gendarmes de Beaurepaire/La Côte-Saint-André avaient alors suivi la fuite des deux braqueurs. Braqueurs qui avaient dû abandonner précipitamment leur Renault Mégane en raison de l’encombrement des ruelles de la cité. Les gendarmes avaient alors découvert dans la voiture la totalité du butin.

Depuis, les hommes de la BR de Vienne multipliaient les investigations. Investigations qui ont abouti à l’identification et à l’interpellation de l’un des braqueurs, ce lundi matin, au domicile de ses parents au Village Olympique à Grenoble. « Les enquêteurs de la BR de Vienne ont mené un travail de qualité, des investigations très rapides et très approfondies », se félicitait hier Matthieu Bourrette, procureur de la République de Vienne.

Un jeune homme de 19 ans déjà fiché

Selon nos informations, plusieurs éléments de police technique et scientifique ont permis aux enquêteurs d’identifier ce jeune homme d’à peine 19 ans, déjà fiché car condamné durant sa minorité pour des outrages et des vols aggravés par le tribunal pour enfants de Grenoble. Notamment une trace d’ADN que les enquêteurs ont découverte dans la Renault Mégane volée. Toujours selon nos informations, les images captées par les caméras de vidéo-protection de la bijouterie ont également permis de détailler la tenue vestimentaire du jeune homme. Vêtements qui ont été justement découverts lors de la perquisition du domicile de ses parents.

Lors de ses premières heures de garde à vue, le jeune Grenoblois a reconnu sa participation, livrant toutefois aux enquêteurs des explications quelque peu confuses. Probablement pour couvrir l’identité de son complice.Dès ce matin, il devrait être déféré au pôle criminel de Grenoble. Le parquet de Vienne s’étant dessaisi au profit de Grenoble en raison de la nature criminelle des faits. Une information judiciaire devrait être ouverte.

Quant au second braquage, à la hache, survenu le 12 mai au matin, l’enquête, confiée à la SR de Grenoble, s’annonce plus difficile.

Mercredi 9 mai, aux alentours de 11 heures, deux individus ont fait irruption dans la bijouterie Monnin, rue de la République. Ils ont raflé des bijoux avant de prendre la fuite.

Share
 
1740 foyers privés d’électricité

L’incident s’est produit mardi matin à 7h24. Un arbre déraciné par un coup de vent s’est couché sur une ligne de 20 000 volts alimentant la commune de La Côte-Saint-André, privant en électricité 1740 foyers. Si 1600 clients ont pu être réalimentés dès 7h30, 140 familles sont restés sans courant jusqu’à 13 heures.

 

Share
 

Face à l'absence totale  sur le site officiel de la mairie d'information relative aux derniers évènements et de la position du Maire, de nombreux internautes nous sollicitent!

Voici la synthèse des articles parus dans le Dauphiné Libéré depuis le 10 mai. lire ici les articles de presse.

Suite à la réunion avec le sous préfet et les commerçants, à laquelle nous n'avons pas été invité, malgré notre demande, une seule certitude: des patrouilles  de gendarmerie auront lieu de manière renforcée pendant quelques temps.

D'autres réunions sont prévues... mais toujours pas invités!

Share
 

PRECISION  IMPORTANTE : Seuls les élus de la majorité assistaient à la réunion,

malgré notre demande de participation.

cliquez sur l'article pour le lire

dl17052012

Share
 
Plus d'articles...
Recherche site
Infos régionales
...
Mentions légales

Association: LCE La Côte Ensemble / contact@la-cote-ensemble.fr

Siège social: 23, Rue des Mûriers, 38260 LA COTE SAINT ANDRE

Directeur de publication: Sébastien METAY

Hébergement:   1&1 Internet SARL
                        7, place de la Gare 
                        BP 70109
                        57201 Sarreguemines Cedex